Fort Pickens


Fort Pickens a été conçu par l'ingénieur du génie français Simon Bernard, qui avait été recruté comme consultant par les états-Unis. En 1816, il est affecté au bureau du génie en charge de la fortification. Sa conception de fort Pickens fut grandement influencée par le système de fortification français de l'époque, qui dérivait des travaux du grand architecte militaire Vauban, et de ces successeurs.


Le fort coté océan au crépuscule. A la fin des travaux de construction, le fort était situé à 137 mètres du rivage. Avec le temps et les dépôts de sable le long de l'île le rivage s'est progressivement éloigné.
Le fort, coté terre, possède un fossé sec, avec mur de contrescarpe et glacis, qui protégeait le mur principale du fort des coups directs , et offrait une position d'infanterie supplémentaire nommée chemin couvert. Le fossé était à l'origine nettement plus profond. On peut deviner la profondeur initiale en sachant que les escaliers menant au chemin couvert se rejoignaient au fond dudit fossé.
Les bastions sont des structures faisant saillie dans le fossé, qui permettent aux canons qu'ils abritent de faire feu sur des troupes ennemies qui tenteraient d'escalader les murs du fort. Les embrasures visibles dans les murs du bastion étaient à l'origine plusieurs mètres plus hautes que le fond du fossé,ce qui les rendaient plus difficile à atteindre par l'ennemie.
Suite.
Retour à la page principale.